Institut Pasteur : bientôt un suppositoire contre les formes graves du coronavirus ?